miind

La fin de l’automobile

« On » dit que la publicité est le reflet de son temps, et même un peu plus. « On » ne croit pas si bien dire en découvrant la dernière campagne de repositionnement européenne de la marque d’automobiles Citroën. Une communication remarquablement pensée, qui nous renseigne mieux que n’importe quel showcar sur la direction que prend l’industrie automobile pour les années à venir.

Tail Lights Shining Brightly In A Traffic Jam On Motorway
Citroën a toujours eu une place à part dans le paysage automobile. Tantôt avant-gardiste avec la DS, tantôt franchouillarde et ringarde avec les VISA et BX, son approche de l’automobile a, depuis les années 50, toujours reposé sur une dualité : l’esthétique et le design d’une part (on se rappelle du fuselage des DS, CX et SM), le confort et le bien être d’autre part (en fin presque…qui n’a pas été malade dans une Citroën du fait de l’excessive mollesse des suspensions ?).

capture-decran-2016-10-20-a-09-57-37
Il est maintenant clair (notamment depuis la création de la marque premium DS) que Citroën compte capitaliser pour le futur sur le 2ème pilier de son histoire. La campagne « Inspired by you » illustre à merveille cette approche. Documentée par une étude consommateur comme on les aime, qui compile l’ensemble des comportements des européens en voiture, le film de marque et les déclinaisons produit qui vont suivre s’inspirent de statistiques, ou devrais-je dire insights (oui les fameux insights dont on a déjà parlé ici et la) liés au temps que l’on passe dans sa voiture. Et oui, finalement, la voiture, c’est ça : du temps passé à l’intérieur et non à l’extérieur à la regarder, contrairement à ce qu’on nous vend toujours en premier comme par exemple le design ou la performance.


Autant d’insights mis en image qui nous rappellent à chacun de façon humoristique les nombreuses situations vécues en voiture. Imparable. Et qui montrent ainsi clairement la direction que les automobiles Citroën prendront à l’avenir : place à plus de confort, de bien être, de praticité. Comme d’ailleurs la plupart des acteurs de cette industrie. La voiture électrique et autonome, incarnée par Tesla, illustre parfaitement cette tendance vers l’épanouissement par le bien-être dans la voiture vs le plaisir de la conduite.

Quand on pense aux campagnes les plus mythiques de l’industrie automobile et aux marques les plus emblématiques qui glorifiaient (et glorifient encore) la performance et la vitesse, on se dit que oui, l’automobile change.

capture-decran-2016-10-20-a-10-11-45
Même le pape du plaisir de conduire, BMW, avec ses derniers concepts célébrant ses 100 ans, opère un virage à 180° en parlant de plaisir de conduire…qu’on soit ou non au volant.

Un beau casse-tête pour les copywriters qui devront remplacer le slogan de la marque « The ultimate driving machine », auxquels on souhaite bien du courage.

Cette analyse vous a plu ? Demandez un diagnostic sur votre marque, votre communication ou votre écosystème digital ici.


*

  • nanlxvalona - Publié le :16 Sep. 2017
    Votre commentaire est en attente de modération.
  • GuestBoota - Publié le :3 Sep. 2017
    Votre commentaire est en attente de modération.
  • noniebalona - Publié le :30 Août. 2017
    Votre commentaire est en attente de modération.
  • TimothyHoast - Publié le :2 Juil. 2017
    Votre commentaire est en attente de modération.
  • DannysoypE - Publié le :21 Juin. 2017
    Votre commentaire est en attente de modération.

à propos de
François-Louis Noël

François-Louis NOEL est CEO de miind, strategy & content creation. miind est l’outil de référence en stratégie de communication et création de contenus, qui privilégie des solutions de bon sens allant à l’essentiel.